THUNDER BAY – 168 médecins et membres du personnel infirmier praticien reçoivent maintenant électroniquement les rapports des patients de 12 hôpitaux du Réseau local d’intégration des services de santé du Nord-Ouest (RLISS du Nord-Ouest) par l’entremise du Programme d’intégration des cabinets de médecin par voie électronique (Programme ICM-E).

Ce programme permet d’envoyer les dossiers de santé et les rapports d’analyse diagnostique provenant d’un système d’information hospitalier pour les verser dans le dossier de santé électronique (DSE) qui est consigné au bureau du fournisseur de soins primaires aux fins de consultation avant la prochaine visite du patient. L’initiative d'intégration des cabinets de médecin par voie électronique a été lancée en 2007 dans le RLISS du Nord-Ouest. Le programme profite maintenant à plus de 150 000 patients; 12 hôpitaux transmettent à 25 cliniques les renseignements de manière transparente.

« Nous avons franchi une étape importante en matière d’amélioration des soins aux patients, a déclaré Deb Matthews, ministre de la Santé et des Soins de longue durée. Cela signifie que si un patient de Geraldton subit une analyse diagnostique à Nipigon, le médecin de famille du patient recevra les tests par voie électronique avant même que le patient soit revenu à Geraldton. »

« Ce programme forme partie intégrante de la Stratégie ontarienne de cybersanté, a dit Greg A. Reed, président-directeur général de Cybersanté Ontario. Les systèmes de production de rapports électroniques régionaux, comme le Programme d'intégration des cabinets de médecin par voie électronique, améliorent la prestation des soins aux patients. Les médecins et les membres du personnel infirmier praticien n’ont plus à attendre des jours avant de recevoir les rapports d’un hôpital local. Ils peuvent maintenant consulter le résumé de l'hospitalisation d’un patient directement dans son DSE et avoir un aperçu plus complet des antécédents du patient. »

Chaque mois, 21 000 rapports de patients sont transmis électroniquement par ce système, ce qui fait économiser aux membres du personnel administratif clinique approximativement 1 100 heures qui étaient consacrées à ordonner, à classer, à numériser, à distribuer et à effectuer d’autres types de traitement manuel de ces rapports.

« Le Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay et le St. Joseph's Care Group sont heureux de participer à cet important projet régional, a dit Bruce Sutton, DI du Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay et du St. Joseph's Care Group. Cette initiative transforme la manière dont les patients reçoivent des soins à l’échelle de notre région et est uniquement possible parce que 12 hôpitaux utilisent un système de données hospitalières partagé. En éliminant les obstacles géographiques qui existaient entre les systèmes, les patients reçoivent des soins plus rapidement, directement dans la collectivité où ils vivent. »

« Le Programme ICM-E fait partie intégrante de notre pratique pédiatrique, a soutenu Dre Teresa Bruni, Thunder Bay Paediatrics. Comme nous offrons des soins pédiatriques à la fois sur une base locale et dans toute la région, l’intégration de nos partenaires régionaux aidera beaucoup la prestation des soins aux patients. Auparavant, les rapports rédigés à l’hôpital étaient télécopiés ou postés à la clinique ou au médecin. Aujourd’hui, toutes les données sont recueillies, formatées et envoyées par voie électronique. Ainsi, nous pouvons télécharger ces données directement dans le dossier du patient dès que le rapport est terminé. »

Jusqu’à maintenant, Cybersanté Ontario a alloué 376 000 $ pour l’élargissement du projet. Cet investissement s’ajoute à l’infrastructure considérable qui a été mise en place par les fournisseurs de services de santé de la région.

« Ce projet est un excellent exemple de la manière dont la collaboration au sein du système de santé profite aux patients, a dit Laura Kokocinski, chef de la direction du RLISS du Nord-Ouest. La participation de tous les acteurs, des établissements de soins actifs aux cliniques, a été remarquable et a fait toute la différence pour réaliser cette initiative. »

« Les médecins de l’Ontario ont vu de leurs yeux les avantages énormes des dossiers de santé électronique pour les patients et nous croyons qu’ils sont une composante critique de l’amélioration et du renforcement de notre système de santé, a dit le Dr Mark MacLeod, président de l’Ontario Medical Association. Les médecins qui utilisent des dossiers électroniques signalent des améliorations au chapitre de la sécurité des patients ainsi que de la continuité et de la qualité des soins. Notre priorité est d’amener cette technologie dans un plus grand nombre de cabinets de médecin dès que possible. »

« Nous avons hâte que notre établissement soit relié au Programme ICM-E, a dit le Dr Terry O’Driscoll, médecin-chef, Centre de santé Meno Ya Win de Sioux Lookout. L’une de nos principales priorités consiste à relier nos postes de soins infirmiers éloignés afin que les patients vivant dans des collectivités accessibles par avion puissent avoir le même accès à des soins de qualité que les patients vivant dans d’autres régions du Nord-Ouest de l'Ontario. »

Faits en bref :

  • Le programme profite à plus de 150 000 patients; les renseignements circulent de manière transparente depuis 12 hôpitaux qui utilisent un système d’information commun vers 25 cliniques du RLISS du Nord-Ouest.
  • Cybersanté Ontario a engagé un financement de 376 000 $ pour l’élargissement du Programme d'intégration des cabinets de médecin par voie électronique.
  • Le programme a commencé en 2007 avec 22 fournisseurs et a pris de l’ampleur au point de compter 168 cliniciens, notamment des membres du personnel infirmier praticien, en 2010.
  • L’envoi de 21 000 rapports chaque mois par le Programme ICM-E permet d’économiser plus de 1 100 heures par mois en travail administratif clinique.
Hôpitaux Cliniques
Hôpital Margaret Cochenour Memorial de Red Lake Port Arthur Health Centre
Centre régional de santé de Dryden Anishnawbe Mushkiki (Thunder Bay)
Hôpital général d'Atikokan Équipe de santé familiale d’Atikokan
Établissements de soins de santé de Riverside First Place Clinic and Regional Resource Centre / L'Association canadienne pour la santé mentale
Hôpital Memorial du district de Nipigon Équipe de santé familiale d’Ear Falls
Hôpital du district de Geraldton Emo clinic
Hôpital général de Manitouwadge Dr. Wesley Fidler Medicine Professional Corporation
Hôpital général Wilson Memorial Fort Frances Community Clinic – Nelson Medicine
Hôpital McCausland Équipe de santé familiale du Fort William
Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay Dr. Kenneth Gehman Medicine Professional Corporation
St. Joseph’s Care Group Centre d’accès aux services de santé pour les Autochtones Gizhewaadiziwin
Centre de santé Meno-Ya Win de Sioux Lookout J.E. Stokes Medical Centre
  Manitouwadge Medical Clinic
  Rainy River Medical Clinic
  Red Lake Medical Associates
  Aguasabon Medical Clinic
  Harbourview Medical Clinic
  Équipe de santé familiale de Marathon
  Dr. Ranjit Baboolal Paediatric Office
  Thunder Bay Paediatrics
  Équipe de santé familiale de Greenstone
  Organisme de santé familiale Superior
  Réseau de santé familiale Dingwall Medical Group
  Machin Medical Clinic / Équipe de santé familiale Points North
  Klassen Family Practice

 

Renseignements :

Kathy Tudor
Conseillère en communications
Cybersanté Ontario
416-946-6470
kathy.tudor@ehealthontario.on.ca

Kelly Arnold,
Spécialiste des communications
RLISS du Nord-Ouest
807-684-9425 ext. 2030
kelly.arnold@lhins.on.ca


Nouvelles récentes

Le Visualiseur des profils pharmaceutiques des patients (VPPP) restera accessible après le 2 avril 2020, jusqu’à nouvel ordre

Pour soutenir les fournisseurs de soins de santé dans leur lutte contre le nouveau coronavirus (COVID-19), le ministère de la Santé et Santé Ontario (Services numériques) reportent la fin du service…

En savoir plus

Avis important : Fin du programme Connexion Sud-Ouest de l’Ontario (cSOO); transition vers Santé Ontario (Services numériques)

Grâce au déploiement et à l’adoption réussis d’outils numériques pour les fournisseurs de soins de santé dans tout le Sud-Ouest de l’Ontario, le programme cSOO mettra fin à ses activités,…

En savoir plus